GDP、成長、エコロジー:避けられない閉塞!


この記事を友達とシェア:

Faisant suite à la précédente nouvelle (PIB, développement durable et écologie ne font pas bon ménage), voici un raisonnement plus détaillé montrant que le PIB est très difficilement compatible avec la notion de l’éconologie et du développement durable.

Nous nous sommes basés sur un comparatif des combustibles de chauffage mais le raisonnement est transposable assez facilement aux carburants, et même à la réutilisation d’objets usagés, hantise des économistes car elle ne crée aucune richesse d’après la définition du PIB évidement…

La démonstration consiste à prendre 3 combustibles de chauffage du moins éconologique au plus éconologique et de montrer simplement que ces 3 exemples sont éconologiquement inversement proportionnels au PIB crée.

Autrement dit: PIB = f(1/econologie) ou encore plus c’est éconologique moins c’est bon pour le PIB et la sacro sainte CROISSANCE

L’éconologie n’est donc pas compatible avec le PIB dans sa définition actuelle.



当然の結果: il faudrait donc mettre en place un autre indice de mesure de création des richesses et de croissance.

Nous allons comparer rapidement les moyens de chauffage suivants : mazout, pellets, bois (ou autre combustible de la biomasse « brut ») et biomasse « autoproduite ».

ディーゼル、ジエステル、純粋な植物油などの燃料タイプでのデモンストレーションも可能です。 自作のhvbやフライパン。 反省と結論はまったく同じです、明らかに数字はわずかに異なるでしょう。

4の最近の同一の4m²住宅の120ケースを仮定します。年間の総エネルギー要件はm120あたりの2 kWhです。 そのため、年間に14 400 kWhの総エネルギーが必要です。

Pour simplifier, on suppose le coût de l’installation de chauffage indentique (ou déjà amorti) et on ne s’intéresse qu’aux coûts des combustibles.

La suite du raisonnement sur les forums: plus c’est bon pour l’environnement, moins c’est bon pour le PIB

Facebookのコメント

コメントを残します

あなたのメールアドレスが公開されることはありません。 必須フィールドは、マークされています *