RETOUR スクロール 停止 自動モード

化石燃料:石油、ガス、石炭、原子力(核分裂と核融合)油:より多く存在する場合には、まだあります

石油、ガス、石炭、原子力、PWR、EPR、熱い融合、ITER、熱、コージェネレーション、トリジェネレーション。 Peakoil、枯渇、経済学、地政学的な技術と戦略。

アバタードゥutilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
投稿: 8147
碑文: 15/10/07, 16:05
場所: クレルモンフェラン
X 90
お問い合わせ:

再:オイル:それ以上存在する場合には、まだあります

メッセージ以外のluパー Remundo » 04/02/18, 12:07

いつもいくつかあるでしょう...

他の場所に質問があります:1日に100万バレルの100を消費する場合、それはどれくらい持続するのですか?

現在、「主要な」発見は10億バレル、すなわち10日の世界的供給のオーダである。 あなたは、この種の広告が10日ごとに行われないことに気づいたでしょう...

私たちは、1年に7億バレルのオーダーで、掘り出し物をほとんど発見したことはありませんでした。 だから365日、我々はconsoの70日を見つける...

さらに、EROEIはダウンしています。つまり、実際にチェーンの最後に利用できるオイルは、まれです。
0 x
画像画像画像
moinsdewatt
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 3251
碑文: 28/09/09, 17:35
場所: イゼール
X 252

再:オイル:それ以上存在する場合には、まだあります

メッセージ以外のluパー moinsdewatt » 18/03/18, 13:56

米国の石油市場は世界市場を襲っている

AFPすることにより、18 / 03 / 2018を発表

急成長している石油生産のおかげで、米国は今や黒い金を世界に輸出しており、その結果、その地域のインフラ整備と世界市場でのカードの再投資が行われている。
現在、1日に100万バレル以上を汲み上げているこの国は、世界第2位の原油生産国となっており、ロシアとサウジアラビアを凌駕している。 安価にシェールオイルを抽出する新しい技術に関連したブーム。

この爆発に直面して、米国は2015の原油輸出禁止を1975の終わりにした。 アメリカ企業が直面した機会:2017では、1,1諸国で1日平均37万バレルを輸出しました。

カナダはトップの地位を維持していますが、米国は石油輸出国機構(OPEC)やロシアの事前広場と考えられていたアジアの市場シェアを軽視しています。昨年、価格を調整するために生産を制限することを決めた。

La Chine est devenue leur deuxième client.


Les importations ont parallèlement fortement baissé, reculant en 10 ans de 10 à 8 millions de barils par jour.

Mais même si la production américaine continuait de s'envoler, le pays ne cessera pas de sitôt d'acheter du brut à l'étranger.

Les raffineries américaines, dans leur grande majorité, ne sont en effet pas conçues pour transformer le pétrole de schiste considéré comme léger.

Elles ont été construites pour raffiner le pétrole lourd venant par exemple du Canada, du Venezuela ou du Mexique, qu'elles achètent peu cher, et revendent en se faisant au passage une marge importante.

"Comme il faut cinq à sept ans pour construire une raffinerie, on ne peut pas changer du jour au lendemain", remarque Harry Tchilinguirian, spécialiste des marchés pétroliers à BNP Paribas.

De plus, rappelle-t-il, les entreprises américaines pensaient, jusqu'à l'envol du schiste vers 2010, que le pétrole viendrait surtout des sables bitumineux du Canada et ont entamé la construction d'oléoducs entre les deux pays. "Pour faire de nouveaux investissements, elles doivent être sûres que leur choix sera toujours bon dans sept ans."

Pourquoi par ailleurs faire grossir les capacités de raffinage aux États-Unis, où la demande en énergie va probablement se tasser dans les prochaines années ?

- Âge d'or -

"Les États-Unis ne peuvent pas devenir complètement indépendants du pétrole étranger", observe M. Tchilinguirian. "L'idée d'un +âge d'or de l'énergie américaine+ défendue par Donald Trump n'est pas seulement de devenir moins dépendant. C'est aussi de pousser l'industrie de l'énergie à se projeter à l'étranger", ajoute-t-il.

Les entreprises américaines construisent donc à tout va oléoducs et terminaux pour envoyer au monde l'or noir américain.

Le projet le plus emblématique est celui mené actuellement au Port pétrolier au large de la Louisiane (Loop), le seul terminal aux États-Unis capable d'accueillir ces super-cargos transportant jusqu'à 2 millions de barils. Il a pour la première fois été utilisé en février pour exporter, et non pas importer, du brut.

Plus à l'ouest, sur la côte du Golfe du Mexique, le port de Corpus Christi prévoit de draguer ses fonds pour accommoder de plus gros navires.

Selon plusieurs estimations, les États-Unis pourraient théoriquement être capables à moyen terme d'exporter 4 à 5 millions de barils par jour.

La question est ensuite de savoir quels marchés peuvent absorber tout ce brut.

Pour John Coleman du cabinet Wood Mackenzie, l'Europe est la destination la plus logique, au moins jusqu'en 2022. "Les raffineries européennes sont plus compatibles avec le brut léger américain et les coûts de transport sont moins importants".

Toutefois la demande risque aussi de s'y tarir dans les années à venir.

Les États-Unis, s'ils parviennent à garder un prix suffisamment compétitif pour compenser le temps et le coût de transport supplémentaires, pourraient se tourner vers l'Asie.

D'autant plus que l'Afrique de l'Ouest et les pays du Moyen-Orient devraient construire eux-mêmes plus de raffineries sur leur territoire et ainsi limiter leurs propres exportations.

Mais, remarque M. Coleman, "la question des infrastructures pétrolières aux États-Unis reste encore en suspens, c'est le sujet du moment. Même si de nombreux investissements ont été annoncés, il en faudra sans doute plus."


https://www.lexpress.fr/actualites/1/mo ... 93244.html
0 x
ダーク・ピット
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 2067
碑文: 10/01/08, 14:16
場所: イゼール
X 48

再:オイル:それ以上存在する場合には、まだあります

メッセージ以外のluパー ダーク・ピット » 19/03/18, 16:25

Remundoが報告したように、2017のカバーはレコードを破った。 決して1年に油を発見したことはありません。 価格が低いので、私たちはあまり見たくないからだと言う人もいます。

decouvertes.jpg
decouvertes.jpg(71.13 Kio)アクセスした695回
1 x
画像
私の署名をクリックします
アバタードゥutilisateur
nico239
グランドEconologue
グランドEconologue
投稿: 967
碑文: 31/05/17, 15:43
場所: 04
X 136

再:オイル:それ以上存在する場合には、まだあります

メッセージ以外のluパー nico239 » 20/03/18, 01:07

Sommes nous (nous = la terre) en retard par rapport à l’échéance de la fin du pétrole... je veux dire en retard pour remplacer tout ce que l’on peut faire avec le pétrole à l’heure actuelle...

Il y a la fin matérielle du pétrole : plus une goutte nulle part

Masi la fin d’un pétrole économiquement viable est pour quand au fait?

Car si le baril monte ne serait-ce qu’à 2? 300$ c’est sur qu’on peut dire qu’il n’y aura jamais de fin du pétrole mais économiquement ce ne sera guère viable donc c’est un peu du pareil au même tout du moins pour le quotidien

Des diamants il y en a plein depuis des siècles mais ... à quel prix...

On peut résumer aussi la question à : jusqu’à quel montant un plein d’essence est-il tolérable? Viable? 100€ 200€ 300€?
0 x
エネルギーを消費し、それが何であるか、土壌を尊重しない「ツール? ベンは何もしないツール「(引用会議フランソワ・ミュレット)であります

dede2002
私は500メッセージを投稿しました!
私は500メッセージを投稿しました!
投稿: 742
碑文: 10/10/13, 16:30
場所: ジュネーブ郊​​外
X 64

再:オイル:それ以上存在する場合には、まだあります

メッセージ以外のluパー dede2002 » 20/03/18, 03:16

nico239は書きました:...

On peut résumer aussi la question à : jusqu’à quel montant un plein d’essence est-il tolérable? Viable? 100€ 200€ 300€?


こんにちは、

Dans certains pays, le plein d'essence vaut plus qu'un mois de salaire, et il y a tout de même des embouteillages...
0 x
ダーク・ピット
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 2067
碑文: 10/01/08, 14:16
場所: イゼール
X 48

再:オイル:それ以上存在する場合には、まだあります

メッセージ以外のluパー ダーク・ピット » 20/03/18, 10:11

le probleme, c'est le volume disponible. le prix est sans correlation directe a part à court terme.
on ne passe pas d'un volume disponible egal à ce qu'on consommait la veille à ZERO le lendemain.
c'est l'effet trompeur du rapport R/P (reserves/ conso actuelle) qui peut s'interpreter à tort comme X années de reserve.
la reserve diminue progressivement. par exemple la mer du nord qui a passé son pic offre une production en baisse d'environ 8% par an.
la rareté peut induire a court terme des prix elevés qui eux même entrainent des recessions qui font baisser le prix, etc.
1 x
画像

私の署名をクリックします


 


  • 類似のトピック
    Réponses
    閲覧数
    Dernierメッセージ

戻る「化石燃料:石油、ガス、石炭、原子力(核分裂と核融合)」へ

オンラインは誰ですか?

このフォーラムを閲覧中のユーザー:いいえ登録ユーザとゲスト2

人気のある検索