持続可能な消費:責任消費、ダイエットのヒントクリスマスショッピング2010:+実用性、 - 無駄? (デロイト)

消費と持続可能かつ責任あるダイエッ​​トのヒント毎日のエネルギーや水の消費量を削減するため、廃棄物...食べる:準備​​やレシピ、健康食品を見つけ、季節や地元の保全情報食品...
アバタードゥutilisateur
クリストフ
Modérateur
Modérateur
投稿: 52816
碑文: 10/02/03, 14:06
場所: 惑星セレ
X 1275

クリスマスショッピング2010:+実用性、 - 無駄? (デロイト)

メッセージ以外のluパー クリストフ » 09/11/10, 13:51

La crise, la baisse de confiance et du pouvoir d'achat des ménages aboutissent-elle à des achats plus intelligents, plus raisonnés et surtout moins futiles?

C'est ce qu'une étude européenne du cabinet Deloitte vient de montrer...

Maintenant bémol: il y a les chiffres des études et des sondages sur le papier et la réalité sur le terrain...Je me rappelle bien un sondage début 2010 qui disait que plus de 85% des français faisaient attention à l'environnement lors de leurs achats ( :ショック: ) ...hum hum...mon oeil ouais...

Bref la crise aura tout de même des bons côtés: on (re) apprend à mieux acheter et moins consommer ...tiens ca me rappel un certain slogan

Cela montre aussi que la crise n'est pas finie et que les conséquences sur les économies réelles sont et seront encore présentes pendant un moment...peut être jusqu'à la prochaine crise financière majeure?



Les Français achèteront moins de cadeaux, pour un budget allégé, à 605 euros en moyenne.

Leur porte-monnaie moins rempli, les Européens seront plus raisonnables à Noël. D’après une étude du cabinet Deloitte, réalisée dans 19 pays européens, les habitants du Vieux continent choisiront des cadeaux moins chers, moins nombreux et plus utiles pour leurs proches en cette fin d’année.

Les Européens devraient réduire leur budget cadeaux, sorties et repas de 2,5% en moyenne, à 590 euros. Parmi eux, les Français font partie des plus pessimistes : près des deux tiers (62%) considèrent que leur pays est toujours en récession, et perdent confiance dans la sécurité de leur emploi. Ils affichent donc l’intention de réduire leur budget de 4%, à 605 euros.
Haro sur les sorties

Le budget sur lequel les Européens comptent faire le plus d'économies est les sorties. Ils réduiront ainsi de 6,9% leurs dépenses sur ce poste. Du côté des cadeaux, leur budget sera réduit de 4,9%, tandis qu’ils limiteront la casse côté repas de fêtes, avec une baisse évaluée à 2,2%.

En période d’économie, les Européens sont 94% à vouloir acheter "utile". 49% de parents ont par exemple l’intention d’offrir des cadeaux éducatifs à leurs enfants.


Les consommateurs sont aussi plus de huit sur dix à avoir l’intention d’offrir des cadeaux à moins de personnes. Autre tendance, le recours à des marques distributeurs, pour dépenser moins. Ainsi, ils seront 54% à comparer les prix sur Internet, dont certains achèteront des cadeaux d’occasion, alors que 22% profiteront des points de fidélité accumulés chez les distributeurs.

Autre signe de crise : les Européens souhaitent en premier lieu se faire offrir des cartes cadeaux, afin de pouvoir s’acheter ce qu’ils veulent. Et 20% des cadeaux devraient être revendus en France après les fêtes.

Les Grecs au régime

Les Européens qui réduiront le plus leur budget à Noël sont les Grecs. Leurs dépenses de Noël devraient baisser de 21% cette année. Avec un budget de 410 euros, ils devancent les Irlandais (-10,6%). Les plus dépensiers sont les Luxembourgeois, qui verront leur budget augmenter de 2,4%, à 1.200 euros.

L’étude a été réalisée par le cabinet Deloitte sur 20.655 consommateurs, dans 19 pays européens.


ソース: http://www.europe1.fr/Consommation/Un-N ... ee-306374/

Hé bien, ca tombe bien, la boutique éconologique ne propose que (quasi) excluvivement des objets utiles ou économes en énergie 8) 8) https://www.econologie.com/shop/

Donc Acte! :安っぽいです: :安っぽいです:


ps: l'étude est probablement sur www.deloitte.com mais il est actuellement en rade...petite surchauffe? :安っぽいです:
0 x
Ce forum あなたを助けましたか? 彼も助けて 彼が他の人を助け続けることができるように- エコノロジーとGoogleニュースに関する記事を公開する

アバタードゥutilisateur
クリストフ
Modérateur
Modérateur
投稿: 52816
碑文: 10/02/03, 14:06
場所: 惑星セレ
X 1275

メッセージ以外のluパー クリストフ » 29/03/11, 15:32

Ca se confirme? Pas sur...

"Les Français veulent des produits utiles "

Elisabeth Laville est l'auteur du rapport « Pour une consommation durable » remis au ministre de l'Ecologie en janvier dernier.

Le Figaro Magazine- La crise a-t-elle effacé l'intérêt des Français pour le développement durable?

Elisabeth Laville- Contrairement aux attentes, elle n'a pas inversé la tendance de la consommation responsable. Les ventes de produits issus de l'agriculture biologique ou du commerce équitable continuent d'augmenter, certes dans des proportions un peu moins importantes (le chiffre d'affaires de la bio a augmenté de 10 % en 2010), mais la production locale, les circuits courts, les produits d'occasion et la location (plutôt que l'achat) ont le vent en poupe. Fondamentalement, les Français veulent consommer moins de produits surperflus et plus de produits utiles.

Quel est le profil du consommateur vert?

Le consommateur vert est plutôt une consommatrice ! La preuve : elles ont continué à augmenter leurs achats de produits bio en 2010, alors que les hommes réduisaient fortement la leur. Il s'agit essentiellement de personnes éduquées : il faut bien cela pour s'y retrouver dans les différentes offres et la jungle des labels ! Le consommateur vert appartient enfin aux classes les plus favorisées, malgré la démocratisation récente de la consommation responsable dans les grandes surfaces. L'offre responsable est souvent la plus qualitative, et donc souvent la plus chère.

La consommation responsable progresse et pourtant on a l'impression qu'elle n'a pas d'impact positif sur la planète...

Le problème majeur à l'échelle planétaire est que l'augmentation des quantités consommées fait plus que compenser les progrès réalisés : il faut 30 % de ressources en moins pour produire une unité de PIB qu'il y a trente ans, mais dans le même temps, notre consommation de ressources naturelles a augmenté de 50 % ! Par exemple, les téléphones portables aujourd'hui pèsent cinq fois moins que les premiers lancés sur le marché, mais évidemment, entre-temps, les ventes ont explosé (3 milliards de téléphones vendus en 2009) et moins de 1 % de ces téléphones sont recyclés... Le développement durable ne peut plus rester cantonné aux usines et aux process de production : il doit entrer dans les produits, les stratégies d'innovation, dans les approches commerciales et dans le modèle économique des entreprises. - Par Caroline Sallé


ソース: http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine ... utiles.php

L'auteure a écrit quelques autres articles sympas: http://plus.lefigaro.fr/page/caroline-salle
0 x
Ce forum あなたを助けましたか? 彼も助けて 彼が他の人を助け続けることができるように- エコノロジーとGoogleニュースに関する記事を公開する



  • 類似のトピック
    Réponses
    閲覧数
    Dernierメッセージ

戻る「持続可能な消費:責任消費、ダイエットのヒントとトリック "

オンラインは誰ですか?

これを閲覧しているユーザー forum :登録ユーザーおよび2ゲストはいません