Biocarburants en Afrique, le grand fournisseur mondial potentiel


この記事を友達とシェア:

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a estimé jeudi que grâce à la flambée des prix du pétrole, l’Afrique pourrait devenir « le prochain grand fournisseur » de biocarburant dans le monde, a rapporté l’Agence de presse sénégalaise (APS).

« Paradoxalement, grâce à la hausse du prix du pétrole, l’Afrique pourrait être le prochain grand fournisseur d’énergie propre au monde », a déclaré M. Wade à l’ouverture d’une conférence ministérielle pour la création de l’Association des pays africains non producteurs de pétrole, à Dakar.

Le biocarburant « peut sauver l’Afrique et le monde en lui évitant, après l’épuisement du pétrole attendu dans les quatre ou cinq prochaines décennies, de tomber dans le piège d’une généralisation du recours à l’énergie atomique », a encore affirmé le président Wade, estimant que l’Afrique est « un réservoir d’énergie propre ».



Une vingtaine de pays africains parmi les 42 non producteurs de pétrole ont pris part à cette rencontre, a rapporté l’APS.

Pour M. Wade, la future Association des pays africains non producteurs de pétrole devra être un cadre de « concertation et de dialogue destiné à défendre nos intérêts communs ».

La nouvelle structure sera, « à l’image de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP), un cadre d’échanges », a pour sa part indiqué à l’APS le ministre sénégalais de l’Energie et des Mines Madické Niang.

Abdoulaye Wade avait soumis pour la première fois l’idée d’une telle organisation lors du dernier sommet de l’Union africaine, début juillet, à Banjul.




ソース

Facebookのコメント

コメントを残します

あなたのメールアドレスが公開されることはありません。 必須フィールドは、マークされています *