農業:問題や公害、新しい技術とソリューション加熱または分離...

農業と土壌。 公害防止、土壌浄化、腐植、新しい農業技術。
アバタードゥutilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
投稿: 16792
碑文: 20/01/08, 16:34
場所: アルザス
X 7072

加熱または分離...

メッセージ以外のluパー Did67 » 18/10/15, 17:36

Dans différents fils, la question du chauffage, et en particulier de la "rentabilité" de telle solution plutôt que de telle autre sont évoqués...

Il s'agit plutôt d'un TRI (temps de retour sur investissement).

La plupart - si ce n'est la totalité - des personnes calculent en prenant en compte :

- les investissements

- la consommation sur une durée correspondant à la durée de vie de l'équipement, avec des taux moyens d'augmentation plus ou moins faciles à deviner (en fait, plutôt difficiles !).

Désormais, avec le DPE, il deviendra de plus en plus nécessaire aussi d'évaluer l'incidence sur la valeur du bien.

Selon cet article du journal Le Monde, les "passoires thermiques" subissent déjà une décote pouvant aller jusqu’à 18 % !

Et, à mon avis, cela ne fera qu'empirer, au fur et à mesure que les coûts des énergies augmenteront ! J'avais évoquée plusieurs fois cette question, mais je n'avais pas de chiffres...

Du coup, le balancier va basculer beaucoup plus drastiquement du coté de l'isolation ! Même si les factures sont quelquefois élevées (pour des ITE notamment), elles risquent d'être (virtuellement) payée par le gain de valeur du bien.

http://www.lemonde.fr/immobilier/articl ... 06281.html

Immobilier : les « passoires » énergétiques se vendent jusqu’à 18 % moins cher

Le Monde.fr | 15.10.2015 à 17h16 | Par Frédéric Cazenave


Les notaires ont calculé l’impact de la performance énergétique d’un bien immobilier sur son prix de vente.
Dans un marché immobilier difficile, où les acheteurs sont attentistes, la « valeur verte » des logements devient un élément clé de la négociation. L’Association Dinamic, émanation du Conseil supérieur du notariat et de la chambre des notaires de Paris, a mesuré l’impact de la performance énergétique d’un bien sur son prix de vente.

Pour cela, l’association a retenu des biens de même typologie vendus en 2014 et a ensuite comparé la différence de prix selon l’étiquette énergétique, en prenant comme base un bien affichant une étiquette D, plutôt moyenne et la plus répandue selon les notaires. Un bémol toutefois, la taille parfois réduite des échantillons nécessite de prendre ces résultats avec prudence.

Décote plus faible pour les appartements

Pour mémoire, le diagnostic de performance énergétique, obligatoire depuis 2011, indique la consommation énergétique annuelle du logement sur une échelle allant de A (consommation faible) à G (consommation importante). En clair, il permet de savoir si le logement est une « passoire » thermique ou au contraire économe.

Le résultat de l’étude est sans appel. Pour les maisons, la décote, qui varie selon les régions, va de 5 % à 18 % pour des biens affichant la moins bonne note (F ou G), par rapport à l’étiquette D. En Bretagne par exemple, une maison avec une étiquette F ou G se vend 13 % moins cher.

Pour les appartements, l’impact est légèrement moindre (de 2 % à 14 %, selon la région). En revanche les meilleurs élèves (maison affichant une étiquette AB) se vendent de 5 % à 12 % plus cher.

の詳細情報 http://www.lemonde.fr/immobilier/articl ... XBzctRx.99

0 x

SixK
Éconologue良いです!
Éconologue良いです!
投稿: 371
碑文: 15/03/05, 13:48
X 7

メッセージ以外のluパー SixK » 18/10/15, 18:40

一般に、暖房に投資するよりも断熱する方が面白いです。
投資収益率は常に保証されるわけではありませんが、十分に断熱された家によって提供される快適さも考慮する必要があります。

SixK
0 x
楽観はパラシュート悲観的、飛行機を発明しました。 ジョージ・バーナード・ショー。
大ボスが天下りを発明し、なぜ私はよりよく理解し、個人的な考え。
Obamot
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 11085
碑文: 22/08/09, 22:38
場所: レジオのgenevesis
X 65

メッセージ以外のluパー Obamot » 18/10/15, 19:07

Si je peux modestement ajouter un critère sur le plan de "l'énergie dépensée」...

La sienne! L'huile de coude pour mettre en place une ITE en faisant le travail tout ou partie soi-même, permet grandement de faire pencher la balance en faveur des travaux d'isolation.

Et en effet, "le gain de valeur du bien" qui en résulte fait que l'on est quintuplement gagnants:

— la somme dépensée (env. € 5'000.— à € 6'000.— pour les matériaux pour une maison d'environ 150 m2 – isolation des combles inclus – l'équipement de protection et l'achat d'un petit échafaudage: prix pour petit budget) fait que le montant "s'amortira" en quelques saisons de chauffage à peine. ( seulement 3 ou 4 ans pour des frais de chauffages annuels entre 1'500 et 2'000.— !)

— la valeur du bien immobilier grimpera.

— le fait d'isoler soulagera l'installation de chauffage existante qui n'aura plus besoin que de fonctionner à très bas régime, en principe simplement pour l'alimentation en ECS (et donc réduira drastiquement le risque de panne et les frais de maintenance.)

— le renouvellement à terme de telles installations, pourront être remplacée par de bien plus modestes unités, au coût et à l'amortissement bien moins pesant.

— c'est souvent à l'âge de la retraite que l'on est conduit à faire de tels investissement alors que l'on n'a plus des fonds en suffisance pour ce faire. C'est cruel. Une bonne ITE faite à temps permet de se prémunir contre ce type d'extrémité... Et d'avoir plus de chance de passer ses vieux jours paisibles, et confortablement installé sans souci. (Puisque l'augmentation des coûts de l'énergie se fait également surtout sentir à cette époque-là). Et pour ceux qui reçoivent une aide sociale, ils peuvent l'utiliser avantageusement à d'autres fins (car les aides ne payent pas toujours tout et pour la totalité des montants.)

Et c'est "市民の行為", puisque ça contribue à l'indépendance énergétique de son pays!

Mais surtout au vu des installations de chauffage "tout électrique", isoler est favorable au facteur de charge et donc favorable à l'implantation des EnR...
0 x
「重要なことは、幸福への道はありませんが、重要なことは、方法です」 - 老子


":問題や公害、新しい技術やソリューション農業」へ戻ります

オンラインは誰ですか?

これを閲覧しているユーザー forum :登録ユーザーおよび5ゲストはいません