油圧、風力、地熱、海洋エネルギー、バイオガス...氷河を電気エネルギー源として使う

太陽熱または火力以外の再生可能エネルギーforum下に専用の):風力タービン、海洋エネルギー、水力と水力、バイオマス、バイオガス、深部地熱エネルギー...
ナヌーク
私はeconologic発見しました
私はeconologic発見しました
投稿: 7
碑文: 23/03/10, 05:27

氷河を電気エネルギー源として使う

メッセージ以外のluパー ナヌーク » 25/03/10, 05:29

ボンジュール、

私はずっと前に聞いた主題について多くの研究をしましたが、答えを見つける方法はありません。これは私の研究が私をこのサイトに連れて行ってくれてとてもいいと言っていると言います。 だから私は最終的にここに落ち着くことに決めました。

J'ai entendu parler et même de réalisation d'une sorte de construction du genre faire tourner des moteurs grâce à l'avancer des glaciers. En gros les glaciers descendent ce qui est une énergie colossale utilisable pour créer de l'électricité.

Donc mon but de rechercher est tout simplement avoir des infos les sites utiliser, si c'est toujours d'actualité bien sur et pour quoi pas des liens.

メルシーD'AVANCE
Nanook
0 x

Ptilu
私はeconologic理解します
私はeconologic理解します
投稿: 196
碑文: 15/01/10, 14:23

メッセージ以外のluパー Ptilu » 25/03/10, 12:38

ええと...
Le barrage hydroélectrique????
0 x
アバタードゥutilisateur
SEN-無銭
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 6453
碑文: 11/06/09, 13:08
場所: ハイボジョレー。
X 489

メッセージ以外のluパー SEN-無銭 » 25/03/10, 13:07

La récupération des eaux de fusion d'un glacier pour faire fonctionner un barrage comme l'a mentionné ci dessus ptilu,ça existe,mais recuperer l'énergie cinétique d'un barrage c'est quelque chose dont je n'est jamais entendu parler.
Techniquement ça serait très complexe et couteux au vu des résultats.
0 x
アバタードゥutilisateur
SEN-無銭
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 6453
碑文: 11/06/09, 13:08
場所: ハイボジョレー。
X 489

メッセージ以外のluパー SEN-無銭 » 25/03/10, 13:32

SEN-NO-SENは書きました:La récupération des eaux de fusion d'un glacier pour faire fonctionner un barrage comme l'a mentionné ci dessus ptilu,ça existe,mais recuperer l'énergie cinétique d'un barrage c'est quelque chose dont je n'est jamais entendu parler.
Techniquement ça serait très complexe et couteux au vu des résultats.


Par recuperer l'énergie cinétique d'un barrage (erreur de frappe),je pensais à recuperer l'énergie cinétique du glacier.
0 x
ナヌーク
私はeconologic発見しました
私はeconologic発見しました
投稿: 7
碑文: 23/03/10, 05:27

メッセージ以外のluパー ナヌーク » 25/03/10, 18:11

Oui j'avais vu une émission y a très... très, très, longtemps. C’était un peu du genre des roues encrer dans la glace relier bien sur a des moteurs. Quand le glacier bouge, ce qui est cinétique avec énormément d'inertie, sans une réelle variation de la vitesse. Même si la vitesse est très lente l'inertie est monstrueuse. Donc les moteurs peuvent récupère une énergie colossale.

Maintenant je trouve rien sur le net a ce sujet. J'ai vu cette émission ou documentaire y a plus de 10ans de ça :D

Personne n'a vraiment entendu parler?... un projet qui serai tomber à l'eau (arf la fonte de glace est terrible ^^) ?
0 x

dedeleco
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 9211
碑文: 16/01/10, 01:19
X 6

amusante idée

メッセージ以外のluパー dedeleco » 25/03/10, 19:23

La puissance maximale récupérable sur le mouvement massif et lent d'un glacier est (comme en électricité) lorsqu'on le ralentit à la moitié de sa vitesse avec des alternateurs et réducteurs très lents (1 à 25 m par jour) et forces immenses!!
Essayez, de stopper ou ralentir un glacier, même des montagnes n'y arrivent pas et sont rabotées!!
Aussi très difficile par rapport à un barrage à eau liquide sur l'eau de fusion qui chute vite de milliers de mètres !!!
Essayez de récupérer l'énergie d'une masse gelée de 86,4 tonnes (3 gros camions) qui descend de 1mètre de dénivellation par jour au lieu d'une petite chute d'eau de 1litre par seconde sur 1mètre de haut !!! (86400 secondes par jour) !!!
Si vous arrivez au même résultat en puissance, alors on peut le faire sur des millions de tonnes (un petit glacier de 100m3 !), puis sur des milliards de tonnes, le Km3.
0 x
アバタードゥutilisateur
chatelot16
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 6960
碑文: 11/11/07, 17:33
場所: アングレーム
X 238

メッセージ以外のluパー chatelot16 » 25/03/10, 20:25

c'est pas l'energie cinetique mais l'energie potentiel qui est a recuperer

la masse de glace est lourde , elle ne demande qu'a descendre : en laissant le glacier tout seul toute l'energie est perdue en frottement entre la glace et la roche

faut il mettre le glmacier sur roulette pour reduire les frottement et recuperer l'energie par des alternateur entrainé par ces roulette ?

roulette n'est pas le mot ! ca cerait plutot enormes roue ! inimaginable ...

plus facile : faire fondre le glacier et turbiner l'eau : mais pourquoi construire un truc qui ne marchera pas longtemps , une fois le glacier fondu il mettra des siecle a se reconstituer , ou ne se reconstituera jamais si les oracle du rechauffement climatique ont raison
0 x
dedeleco
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 9211
碑文: 16/01/10, 01:19
X 6

メッセージ以外のluパー dedeleco » 25/03/10, 21:28

c'est pas l'energie cinetique mais l'energie potentiel qui est a recuperer

Connaissez vous comment récupérer une énergie potentielle (immobile), (gravitationnelle, électrostatique, thermique, ou nucléaire) sans bouger ou changement ????
Si vous savez, dites moi !!!!

en laissant le glacier tout seul toute l'energie est perdue en frottement entre la glace et la roche

Exact, c'est pour cela qu'il faut ralentir à moitié sa vitesse pour récupérer la moitié de cette énergie perdue en frottement et fusion.

une fois le glacier fondu il mettra des siècle a se reconstituer

On ne prend pas tout du glacier, mais seulement ce qui bouge ou fond par an en moyenne (quelques mètres par jour), pour conserver le glacier intact, de sorte qu'il ne disparaît pas et donc il n'y a pas à reconstituer le glacier. Il faut adapter au changement réel imprévisible à court terme, mais, sans CO2, on approche d'une glaciation lente, avec certitude sur le prochain millénaire.
0 x
ナヌーク
私はeconologic発見しました
私はeconologic発見しました
投稿: 7
碑文: 23/03/10, 05:27

メッセージ以外のluパー ナヌーク » 26/03/10, 03:56

Bon point, de plus si on récupère de l'énergie ça veut dire que l'on va ralentire quelque par ça vitesse d'une façon ou d'une autre, ce qui veux dire que hiver après hiver ça masse augmentera plus qu'a la normal (... ou fondra moins vite vu que tous les glaciers en prennent un coup) donc plus d'énergie? ^^, bref ce sera une façon dans un certain sens de sauver certain glacier ^^

Bref, au départ de ma question:
Je me serai tromper cette méthode n'existe pas actuellement?
Personne n'a entendu parler d'une réalisation de ce type?

PS: La vitesse de descente va varier en fonction de ca masse, de la roche montagneuse en elle meme, et de ca trajectoir: zigzag, droit, et angle de la pente. Exemple: Dans la vallée de Chamonix, la Mer de Glace qui serpente sur plus de 11 km de long descant de 100m par an, donc une moyen jornaliere de 27cm par jour.
0 x
Obamot
Econologue専門家
Econologue専門家
投稿: 11222
碑文: 22/08/09, 22:38
場所: レジオのgenevesis
X 141

メッセージ以外のluパー Obamot » 27/03/10, 19:47

Tout cela n'est pas sans danger!

Le mécanisme par lequel on peut expliquer le problème et appliquable à ce cas, qui permet de multiplier/récupérer de l'énergie en physique est archi connu depuis longtemps, très longtemps même, ça s'appelle "Le moment".
Il a été exploité depuis des temps très anciens par l'effet bras de levier, puis dans l'invention de la roue, et il me semble qu'il s'applique à ce cas, puisque la "langue" du glacier s'enroule sur elle-même au fronton du glacier.

Si on accepte cette simplification de l'explication, la formule ... c'est:

— "la force" "X" (multipliée par) "le bras de levier."

Avec 2 tonne de poussée "X" (multipliée par) un bras de levier de 10 mètres on obtient 20 tonnes de poussée (soit 2 X 10T = 20T).

Or avec l'avancée du glacier "le moment" représenté par la pente du glacier est très faible puisque tout le poids du glacier est attiré vers le centre de la terre. C'est donc uniquement un "moment" relatif à la déclivité du terrain qu'il faudrait calculer et auquel il faudrait retirer le freinage dû à la friction sur le sol. Autant dire qu'il ne reste pas grand chose.

L'idée n'était pas stupide, mais il ne faut pas confondre "la force potentielle" avec son effet réel.

Alors certes le glacier avance... mais son énergie cinétique résiduelle est relativement très faible par rapport à la masse. La preuve, c'est qu'avec sa gigantesque masse il avance très lentement.

Le problème assurément dans ce cas, c'est un mauvais rendement.

Une idée (si tant est qu'elle serait réalisable) serait d'améliorer ce rendement ...mais le principal ennemi c'est l'attraction terrestre.

Question sécurité ce ne serait pas optimal non plus. Car si on réussissait malgré tout à augmenter le rendement, on pourrait alors très vite se retrouver avec des grosses masses en mouvement, hors contrôle, qui potentiellement pourraient dévaler les valées. La montagne est un milieu hostile et imprévisible où les caprices de la météo servent d'amplificateur...

Un peu comme ce qui s'était passé à Gondo, ou la moitié d'un village avait été ensevli et entraîné... (10 maisons, des routes etc...)
http://archives.tsr.ch/search?q_doc-id= ... ophe-gondo

Mais cette énergie n'est pourtant pas perdue, comme l'on relevé les camarades plus haut, puisque ce barrage fond, se transforme en eau, et l'homme la récupère et la domestique dans des barrages. Là il accroît le moment en accélérant la masse, grâce à la hauteur de la chute qu'il provoque et à l'énergie qu'il récupère au climax de sa puissance, tout au bas, et parfois même il utilise des "conduites forcées".
0 x
「重要なことは、幸福への道はありませんが、重要なことは、方法です」 - 老子




  • 類似のトピック
    Réponses
    閲覧数
    Dernierメッセージ

戻る「油圧、風力、地熱、海洋エネルギー、バイオガス... "

オンラインは誰ですか?

これを閲覧しているユーザー forum :登録ユーザーおよび4ゲストはいません